Quelques bases avant de commencer...

La lecture des diagrammes

Les diagrammes de point de croix peuvent être :
  • en noir et blanc avec des symboles seuls,
  • en couleur uniquement,
  • en couleur avec des symboles.
Chaque carré du diagramme représente un point de croix à broder sur un carré de toile.
Chaque diagramme comporte un tableau de coloris indiquant la correspondance entre la couleur des fils et les types de points d'un côté, et les couleurs et symboles de l'autre côté.



La préparation de l'ouvrage

Avant de commencer à broder, il faut déterminer la dimension du tissu.
Pour réaliser un ouvrage qui demande ensuite une grande surface non brodée, veiller à laisser beaucoup de tissu; pour un plus petit ouvrage, laisser au moins 8 cm en plus sur le pourtour du dessin.

Définir la surface qu'occupera le motif brodé en utilisant la formule suivante:

Nombre de points du motif en largeur (ex 84 points)
-------------------------------------------------------------------------------- = Largeur du motif en cm (ex 84/7=12 cm de large)
Par nombre de fils au cm du tissu utilisé (ex 7 points/cm)

Il est important de faire ce calcul si l'on n'utilise pas la toile indiquée dans le modèle.
Si la toile compte un plus grand nombre de points ou cm, le motif sera plus petit; si elle en compte moins il sera plus grand.
Prévoir le tissu en conséquence, puis le couper dans le droit fil.
Afin d'éviter les effilochages lors des nombreuses manipulations, les bords peuvent être surfilés à la main ou à la machine.
Pour centrer le motif de broderie, plier le tissu en quatre. Le centre se trouve au croisement des 2 plis. Marquer les lignes de milieu par un bâti.

 

Le guide du débutant

Les tissus  
• La toile aïda
est la plus utilisée pour exécuter le point de croix à fils comptés.
Ce type de toile permet de réaliser des carrés précis et égaux car les fils de chaîne et de trame sont tissés de manière régulière et les trous bien visibles.
C’est pour cette raison que la plupart des brodeurs débutants trouvent que cette toile est plus facile à travailler.
 
• Les toiles unifil
dont la toile de lin, l’étamine et la toile jobelan font parties, que l’on trouve en diverses compositions. Le lin est plus fin que la toile Aïda et chaque point s’exécute en principe sur 2 fils de trame.
 
   
Le fil à broder  
• Le coton à six brins appelé mouliné
Pour le travailler, il est important de séparer tous les brins, puis de reconstituer le nombre de brins requis. Dans la plupart des cas, on utilise 2 ou 3 brins pour le point de croix et 1 ou 2 brins pour le point arrière.
 
• Le coton Aurifil
Ce coton est un coton unifil : au lieu de séparer les brins , il faut doubler ou tripler le fil selon les indications fournies dans votre modèle. Il s’utilise également en un seul brin, idéal pour faire de la miniature.
 
   
Les points de broderie  
• Le point de croix
Le point de croix successif pour une rangée de points de même couleur.
Ce point s’exécute en point lancés obliques montants, dans un premier temps de gauche à droite, et dans un deuxième temps de droite à gauche.
Point de croix
• Le point de croix isolé
Cette méthode est utilisée pour réaliser des points uniques.
Le premier point est terminé avant d’entamer le point suivant.
Point ce croix isolé

• Le demi-point de croix
Le demi-point de croix s’exécute de gauche à droite de la même manière que le premier temps du point de croix en points lancés obliques montants de gauche à droite.

Demi point

• Le 1/4 de point de croix et le 3/4 de point de croix
Ces deux soints s’orientent dans n’importe quel sens.
Ils sont fréquemment utilisés pour le contour des visages.

Quart de point

• Le point de nœud
Enrouler le fil 2 ou 3 fois autour de l’aiguille en le maintenant avec le pouce gauche.
Tirer doucement l’aiguille.
Ce point est utilisé pour orner les broderies et créer des reliefs : détail d’un visage, cœur des fleurs...

Point de noeud

• Le point arrière
Aussi appelé point de piqûre, il est particulièrement approprié à la réalisation des contours.

Point arrière